A l'attention des trésoriers


B U D G E T    2 0 2 1

 Directives pour l’établissement du budget 2021.

 

Le budget 2021 est établi à partir de 2020 donc il ne faut pas avoir peur de confirmer ce premier projet en 2020 vu que vous pouvez modifier tous les montants des articles en 2021.

Vous devez également posséder le budget 2020 et le compte 2019 tous deux approuvés.

 

L'article R20 se calcule automatiquement à condition que le budget 2020 soit approuvé dans le programme ainsi que le compte 2019 (Fabrique – Evêché et Commune). Pour cela, toutes les modifications du budget et du compte signalées par les Tutelles doivent être introduites dans le programme avant l’approbation. La concordance doit être parfaite.

 

Pour l'article R17, il en est de même que pour le R20. il est calculé automatiquement. Quand vous confirmez, le programme vous indique que le budget n'est pas équilibré et vous demande "Voulez-vous le corriger" Vous répondez oui et il se corrige automatiquement.

 

Par la suite, vous pouvez encore changer les montants des articles autant de fois que vous le souhaitez, tout se corrige automatiquement. Il suffit de répondre à la question qui vous est proposée par le programme pour la mise à jour. Vous ne savez rien faire de mal. Donc, pas de problème et si quelque chose ne va pas, je suis à votre disposition mais je souhaiterais que vous essayiez.

 

Pour rappel, la page 3 intitulée « Observations » doit être remplie séparément du programme et annexée au budget ou remplie lors du dernier tirage car elle est effacée après chaque modification.

 

Bien à votre service en cas de difficultés.

 

La cellule comptabilité du GEFEN

finances@gefen-namur.be

Tél. : 081/21 09 76

 Directives du Diocèse de Namur du budget 2021.

Conformément au décret du 13 mars 2014 portant sur la réforme de la tutelle sur les actes des fabriques d’église, le budget 2021 doit être arrêté et transmis pour le 30 août 2020 simultanément à l’évêché et à la commune. 

L’évêque arrête définitivement les dépenses relatives à la célébration du culte (chapitre 1 des dépenses ordinaires) et approuve le document pour le surplus dans un délai de 20 jours. Et la commune prend sa décision dans un délai de 40 jours (+ 20 jours). A défaut de décision dans ce délai, l’acte est exécutoire.

 

Les pièces justificatives à joindre au budget sont les suivantes :

  • un tableau explicatif sommaire des prévisions budgétaires figurant dans le budget ou la modification budgétaire ;
  • un tableau prévisionnel de l’évolution des charges salariales (par exemple, le tableau fourni par le secrétariat social) ;
  • un état détaillé de la situation patrimoniale ;
  • un tableau des voies et moyens (pour le financement des dépenses extraordinaires) ;
  • le cas échéant, un relevé prévisionnel des funérailles, mariages et autres célébrations cultuelles privées. 

Les montants à prévoir pour l’article 11 des dépenses ordinaires sont les suivants : 

11 a. : Revue diocésaine de Namu(Communications) - 40,00 euros

11 b. : Documentation et aide aux fabriciens - 35,00 euros

11 c. : Aide à la gestion du patrimoine (! par édifice du culte) - 50,00 euros

11 d. : Annuaire du diocèse - 25,00 euro

 

Quant à l’article 50 sous-rubrique des dépenses ordinaires (SABAM, SIMIM et URADEX), il faut prévoir un montant de 72 euros.  

L’ensemble des montants fixés prennent en compte les coûts relatifs au Temporel du Culte. Par ailleurs, l’Annuaire est à acquérir auprès des CDD (Namur et Arlon) et autres librairies religieuses du diocèse, qui en assurent la distribution et la facturation. 

Service aux fabriques d’église

É T A T    F I N A N C I E R

Trésorerie de la fabrique

Chers Trésoriers, 

Chers Fabriciens, 

 

Le rituel de reprise des comptes financiers par un nouveau trésorier n'a pas évolué depuis la publication du guide du fabricien. Le trésorier démissionnaire repasse "la patate chaude" à son successeur qui ne soupçonne même pas qu'il puisse y avoir un "cadavre dans le placard".

 

En effet, j'ai dénoncé et prouvé depuis de nombreuses années que le seul contrôle financier réel d'une fabrique se calculait par un tableau intitulé "Etat financier réel de la fabrique".

Les autorités "compétentes" osent encore ignorer une situation de fait en passant sous silence les différences financières pouvant exister, reportant ainsi la responsabilité dans le futur.

 

Avec l'approbation du Conseil d'administration du GEFEN en date du 26 juin 2020, je vous fais part de cette remarque :

 

Seul l'établissement du tableau "Etat financier de la fabrique" peut renseigner le nouveau trésorier de la situation financière réelle de la fabrique. Vous trouverez ce tableau Excel ci-dessous à télécharger et vous pouvez vous adresser à Jean-Pierre Guisset pour la compréhension de celui-ci tél. 081/210976 ou jeanpierre.guisset@gmail.com"

 

Je vous remercie de votre bonne attention.

 

Jean-Pierre Guisset

_____________________ 

Télécharger
Etat financier de la fabrique
Auteur : Jean-Pierre Guisset
Etat financier de la fabrique.xlsx
Feuille de calcul Microsoft Excel 11.1 KB